Corée du Sud Vs Corée du Nord

Venez discuter ici des vidéos du site et de celles que vous avez trouvé sur le net concernant les crimes et les complots.

Modérateur: FBI


Re: Corée du Sud Vs Corée du Nord

Messagepar benoitlee » Mer 1 Déc 2010 05:04

Corée: les USA et Séoul montrent leur force, Pékin veut une réunion d'urgence


Image


ILE DE YEONPYEONG (Corée du Sud) - Les Etats-Unis et la Corée du Sud ont procédé dimanche à une démonstration de force aéronavale visant la Corée du Nord, alors que la Chine a proposé une réunion d'urgence sur la situation "vivement préoccupante" dans la péninsule coréenne sous tension.

Pékin a suggéré que se retrouvent début décembre les six pays participant aux négociations sur le programme nucléaire nord-coréen (deux Corées, Etats-Unis, Japon, Russie et Chine), en soulignant la "profonde inquiétude" de la communauté internationale.

La Chine "propose la tenue de consultations d'urgence parmi les chefs des délégations des négociations à Six début décembre à Pékin pour échanger les points de vue sur les sujets de vive préoccupation actuellement", a déclaré Wu Dawei, chef de la délégation chinoise à ces pourparlers sur le programme nucléaire nord-coréen.

Séoul et Tokyo ont réagi avec prudence à cette proposition.

Quelques heures plus tôt, le président sud-coréen Lee Myung-Bak avait demandé à Pékin d'adopter une position "plus équitable et plus responsable dans ses relations avec les deux Corées".

Le gouvernement chinois a été la cible de nombreuses critiques cette semaine en Corée du Sud, pour son attitude jugée conciliante vis-à-vis de la Corée du Nord, après un bombardement meurtrier par Pyongyang d'une île sud-coréenne que Pékin n'a pas condamné.

Cinq jours après ces tirs d'obus qui ont fait quatre morts sur l'île de Yeonpyeong, Séoul et Washington ont commencé dimanche des manoeuvres militaires conjointes en mer Jaune, volontairement plus importantes que les précédentes éditions.

Pyongyang, ulcéré par ces exercices auxquels prend part un porte-avions de l'US Navy, a promis de riposter "sans pitié" à toute intrusion dans ce qu'il considère son espace maritime souverain. Le régime stalinien a mis en garde sur les "conséquences imprévisibles" de ces opérations au large.

Ces dernières visent, selon Washington, à "renforcer la dissuasion" contre Pyongyang.
Ces eaux sont considérées jalousement par Pékin, qui s'est dit "opposé à toute action militaire non autorisée à l'intérieur de la zone économique exclusive de la Chine". Selon le Pentagone, ces opérations "de nature défensive" ne sont "pas dirigées contre la Chine".

Image


La pièce maîtresse du dispositif est le porte-avions nucléaire George Washington, qui peut transporter 75 avions.

Il est accompagné des croiseurs lance-missiles USS Cowpens et USS Shiloh, ainsi que des destroyers lance-missiles USS Lassen, USS Stethem et USS Fitzgerald.

Washington a aussi fourni un E8 Joint-STARS, un avion de commandement et de surveillance des cibles terrestres.

"Cet avion va surveiller des cibles (potentielles) terrestres de l'armée nord-coréenne", a expliqué un haut responsable gouvernemental sud-coréen.

Séoul a engagé de son côté six bâtiments de guerre sud-coréens, dont un destroyer lance-missiles de 7.600 tonnes équipé du système Aegis, deux destroyers de 4.500 tonnes, des frégates et des moyens aériens de lutte contre les sous-marins.
Pyongyang a déployé des missiles sol-air près de sa frontière maritime contestée avec Séoul, selon la presse sud-coréenne.

Ces missiles antiaérien SA-2 semblent potentiellement viser des avions de combat sud-coréens qui voleraient trop près de la ligne de démarcation maritime, a assuré une source gouvernementale.

Des détonations près de Yeonpyeong ont conduit les autorités à ordonner aux résidents de cette île de gagner temporairement des abris, selon un photographe de l'AFP.

Plus tard, les autorités ont demandé aux journalistes de quitter les lieux par crainte de "provocations" nord-coréennes.


Source:http://www.lexpress.fr/pictures/96/49374_la-base-aerienne-flottante-americaine-le-porte-avions-g-washington-classe-nimit.jpg
Avatar de l’utilisateur
benoitlee
Sage
 
Messages: 2231
Enregistré le: Jeu 20 Mai 2010 15:25


Re: Corée du Sud Vs Corée du Nord

Messagepar Stés » Mer 1 Déc 2010 13:44

Alors, ça sera la guerre de Corée #2 ou la guerre mondiale #3? :?

Faut espérer que la Chine puisse calmer son petit cousin agressif
" Je déteste les gens qui se cite eux-même..."
Moi-même
Avatar de l’utilisateur
Stés
Sage
 
Messages: 1064
Enregistré le: Mer 6 Jan 2010 20:47
Localisation: Québec


Re: Corée du Sud Vs Corée du Nord

Messagepar Stés » Mer 1 Déc 2010 13:58

Finalement faut pas trop espérer avec la Chine:

Pékin bloque une condamnation du Conseil de sécurité


Image


NEW YORK - La Chine bloque une éventuelle condamnation du Conseil de sécurité de l'ONU contre la Corée du Nord après sa récente attaque contre son voisin sud-coréen et les dernières révélations sur ses activités nucléaires, ont affirmé mardi des diplomates.

Signe du blocage: des discussions sur la Corée du Nord organisées quotidiennement depuis le bombardement survenu il y a une semaine n'ont pas eu lieu mardi.

«Il n'y a pas eu de discussions, ni formelle ni informelle, et rien d'autre n'est prévu», a indiqué un diplomate.

La Chine est l'un des cinq membres permanents du Conseil de sécurité et dispose à ce titre d'un droit de veto. Elle est aussi le plus proche allié de Pyongyang et n'a accepté qu'à contrecoeur par le passé l'adoption de sanctions contre le régime stalinien.

«Contre le souhait d'une grande majorité des membres du Conseil de sécurité, la Chine bloque toute action sur l'enrichissement de l'uranium et il n'y pas beaucoup d'espoirs qu'il y ait des discussions sur le bombardement», a affirmé un autre diplomate.

La Chine «a dit qu'il était inacceptable de +condamner+ ou même +d'exprimer la préoccupation (du Conseil)+ au sujet de la Corée du Nord. Les discussions du Conseil sont au point mort», a-t-il ajouté. «Il est désormais très peu probable que le Conseil de sécurité fasse quoi que ce soit sur la Corée du Nord».

Aucun responsable chinois à l'ONU n'était joignable mardi soir pour réagir.

La Corée du Nord a confirmé mardi détenir des «milliers de centrifugeuses» destinées à son programme d'enrichissement d'uranium, visant officiellement des objectifs «pacifiques».

Cette annonce de Pyongyang intervient dans un contexte de fortes tensions entre les deux Corées, après le bombardement mardi dernier d'une île sud-coréenne par l'armée nord-coréenne, ayant fait 4 morts et une vingtaine de blessés et provoqué un tollé international.

Source: Agence QMI
" Je déteste les gens qui se cite eux-même..."
Moi-même
Avatar de l’utilisateur
Stés
Sage
 
Messages: 1064
Enregistré le: Mer 6 Jan 2010 20:47
Localisation: Québec


Re: Corée du Sud Vs Corée du Nord

Messagepar benoitlee » Jeu 2 Déc 2010 19:43

Une déclaration de guerre toujours imminente: la Corée du Nord représentée par 180 000 soldats


Image


L'attaque meurtrière de la semaine dernière sur l'île de Yeonpyeong a augmenté les tensions diplomatiques et militaires dans la péninsule coréenne. La peur de représailles justifie une série de mesures d'urgence pour certaines populations situées dans ce secteur.

Des centres d'évacuation ont été préparés en Corée du Sud, près de 4000 abris d'urgence ont été mis à la disposition de la population de Séoul. Nombreux de ces abris sont logés dans des stations de métro et des parkings souterrains. Selon les responsables locaux, ces centres d'évacuation sont facilement et rapidement accessibles, ils peuvent accueillir plus de 20 millions de personnes. Chaque station de métro a des masques à gaz stockés dans des armoires vitrées et des téléphones d'urgence sont reliés à une salle de contrôle. La zone d'entretien des stations de métro a été munie de systèmes de ventilation et de purification de l'air en cas d'une attaque.

Il semble que la majorité des habitants de Séoul ne connaissent pas encore l'existence de ces abris et des mesures d'urgence qui ont été mises en place.

En date du 30 novembre, la Corée du Sud, les États-Unis et le Japon ont rejeté les discussions avec la Corée du Nord. Les exercices militaires se poursuivent et l'entrée en guerre est toujours à l'ordre du jour. La Corée du Nord, quant à elle, fait office de 180 000 soldats prêts à traverser la frontière. Elle détient le plus grand nombre de forces d'opération à travers le monde, faisant de la Corée du Nord un ennemi redoutable...

Source:
http://www.ndtv.com/article/world/south-korea-prepares-emergency-shelters-69600
Avatar de l’utilisateur
benoitlee
Sage
 
Messages: 2231
Enregistré le: Jeu 20 Mai 2010 15:25


Re: Corée du Sud Vs Corée du Nord

Messagepar Stés » Jeu 2 Déc 2010 19:49

:lol: j'adore la caricature!

Le reste est moins drôle par contre :?
" Je déteste les gens qui se cite eux-même..."
Moi-même
Avatar de l’utilisateur
Stés
Sage
 
Messages: 1064
Enregistré le: Mer 6 Jan 2010 20:47
Localisation: Québec


Re: Corée du Sud Vs Corée du Nord

Messagepar benoitlee » Mar 7 Déc 2010 20:35

Le Japon et les Etats-Unis débutent une grande manoeuvre militaire conjointe


Image


3 décembre 2010

Le Japon et les Etats-Unis ont débuté vendredi leur plus importante manoeuvre militaire conjointe, avec la participation de la Corée du Sud en tant qu'observateur, a déclaré le ministère japonais de la Défense.

Suite à la manoeuvre militaire organisée en mer Jaune par les forces américaines et sud-coréennes, les exercices de huit jours actuellement organisés dans différentes bases japonaises, ainsi que dans les airs et dans les eaux proches des bases en question, ont été baptisés "Epée tranchante", à laquelle participaient plus de 34.000 soldats japonais et 10.000 soldats américains.

"Il s'agit d'un exercice conjoint semestriel. Naturellement, nous tenons compte de l'évolution de l'environnement sécuritaire dans les régions avoisinantes, mais nous ne ciblons aucun pays en particulier", a déclaré le ministre japonais de la Défense, Toshimi Kitazawa, lors d'un point de presse, interrogé sur la signification de ces manoeuvres.

Environ 400 avions et 60 navires de guerre participent aux exercices, y compris le porte-avions USS George Washington, qui a déjà pris part aux manoeuvres militaires américano-sud-coréennes, ainsi que des navires de guerre japonais équipés du système Aegis.

La manoeuvre comprendra la réponse à des attaques de missiles balistiques contre les îles du Pacifique, a révélé un communiqué publié par l'Etat-major des Forces d'autodéfense japonaises, ainsi que la sécurité des bases militaires, l'appui aérien rapproché, l'entraînement de tir réel, la défense maritime et les entraînements aux activités de recherche et de sauvetage.

L'essentiel des manoeuvres sera axé autour de la préparation aux contre-mesures en cas d'attaque de missiles balistiques, ont indiqué les autorités. L'intercepteur Standard Missile-3 sera utilsé par les destroyers japonais et américains Aegis déployés au large de la péninsule japonaise de Noto et des missiles Patriot Advanced Capability-3 seront utilisés dans les bases d'Hokkaido et Okinawa.

En outre, les avions de guerre F-15 de la base de Komatsu, le porte-avions George Washington et des hélicoptères japonais "flat-top" participeront également aux manoeuvres anti-sous-marines.

Les dernières manoeuvres avaient été planifiées il y a plus d'un an, a fait savoir un porte-parole des forces japonaises, qui a précisé que les exercices visent à coordonner les exercices conjoints entre les deux alliés, à tester de nouvelles technologies et à maintenir un sens de "la cohésion et de la volonté commune".

La porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Jiang Yu, a indiqué que les manoeuvres militaires américano-japonaises et leur alliance ne devraient pas avoir d'impact sur les intérêts des tierces parties, dont la Chine fait partie, ajoutant que la communauté internationale n'est pas en faveur de mesures qui exacerberaient les tensions.

Source:http://french.cri.cn/781/2010/12/03/302s233781.htm
Avatar de l’utilisateur
benoitlee
Sage
 
Messages: 2231
Enregistré le: Jeu 20 Mai 2010 15:25


Re: Corée du Sud Vs Corée du Nord

Messagepar Stés » Mer 15 Déc 2010 14:50

La Corée du Nord semble préparer un troisième essai nucléaire


Image

Des touristes observent le territoire nord-coréen à travers des téléscopes depuis un observatoire sud-coréen installé près de la frontière.
Photo: AP


Agence France-Presse
Séoul


La Corée du Nord a creusé un tunnel de plus de 500 mètres de profondeur sur son site d'essai nucléaire, en préparation sans doute d'un nouvel essai, affirme mercredi un grand quotidien sud-coréen, citant des sources au sein des services de renseignements.

Les travaux sont en cours dans le district de Punggye, dans la province de Hamgyong du Nord (nord est du pays), là où le pays a procédé à deux essais nucléaires, en octobre 2006 et mai 2009, écrit le journal Chosun Ilbo, doté du plus fort tirage du pays.

Selon ce quotidien, le Nord procède également à d'importantes excavations et à la construction d'un nouveau bâtiment sur son principal complexe nucléaire à Yongbyon, au nord de la capitale Pyongyang.

Les services de renseignements sud-coréens n'ont pas confirmé ces informations, qui interviennent dans un contexte de très fortes tensions au sein de la péninsule coréenne et d'inquiétudes croissantes sur le programme nucléaire de la Corée du Nord.

Ainsi, la veille, le porte-parole du département d'Etat américain Philip Crowley avait estimé que Pyongyang disposait d'au moins un autre site d'enrichissement d'uranium que celui dévoilé en novembre à un scientifique américain.

«Ce qu'ils ont vu n'est pas tombé du ciel, cela reflète certainement le travail accompli dans au moins un autre site», avait-il déclaré.

Un responsable des services de renseignements sud-coréens a déclaré, sous couvert d'anonymat, au Chosun Ilbo paru mercredi: «la Corée du Nord se préoccupe de creuser le sol même en hiver, lorsqu'il est gelé, sur deux sites nucléaires», dans le district de Punggye et à Yongbyon.

Le responsable estime à plus de 500 mètres la profondeur du tunnel creusé.

«Si cela continue à ce rythme, le Nord aura creusé une cavité d'un km de profondeur, soit la profondeur requise pour effectuer un essai nucléaire, entre mars et mai de l'an prochain», a ajouté cet officier.

En novembre, le régime de Pyongyang avait fait visiter à un expert américain le site nucléaire de Yongbyon, une vaste usine d'enrichissement d'uranium dotée de plus de 1000 centrifugeuses.

Selon le New York Times de mardi, citant anonymement des responsables de l'administration Obama , les Etats-Unis jugent la Corée du Nord «beaucoup plus avancée» que l'Iran dans son programme nucléaire.

Le journal en conclut que Pyongyang a réussi à contourner les sanctions qui lui ont été imposées par l'ONU en raison de la poursuite de son programme nucléaire.

Le 23 novembre, Pyongyang avait bombardé une zone civile en Corée du Sud (l'île de Yeonpyeong) pour la première fois depuis la guerre de Corée (1950-1953), faisant quatre morts et déclenchant un tollé international.

Plusieurs hauts responsables américains et sud-coréens, et des analystes pensent que ces actions visent à renforcer la position du futur leader du régime nord-coréen, le plus jeune des fils du dirigeant actuel Kim Jong-Il adoubé par son père cet automne.

Source: Cyberpresse
" Je déteste les gens qui se cite eux-même..."
Moi-même
Avatar de l’utilisateur
Stés
Sage
 
Messages: 1064
Enregistré le: Mer 6 Jan 2010 20:47
Localisation: Québec


Re: Corée du Sud Vs Corée du Nord

Messagepar Stés » Ven 17 Déc 2010 17:31

17 décembre
Nouvelles menaces de Pyongyang


La Russie demande à la Corée du Sud de ne pas procéder aux exercices d'artillerie prévus en mer Jaune afin d'éviter une « escalade » avec la Corée du Nord. Pyongyang menace de bombarder de nouveau l'île de Yeonpyeong si ces exercices, qui doivent commencer samedi, vont de l'avant.

Image


« Si [le Sud] persiste à effectuer des tirs à partir de l'île de Yeonpyeong malgré les avertissements de notre armée, notre armée effectuera des frappes défensives conformément à ce que nous avons déclaré précédemment », a annoncé l'armée du régime stalinien par l'entremise de l'agence officielle KCNA.

« L'intensité et la portée des frappes seront plus grandes que le 23 novembre », menace en outre l'armée du Nord, dans une référence au bombardement de l'île de Yeonpyeong qui a fait quatre morts, dont deux civils.

Séoul prévoit quatre jours de manoeuvres militaires effectuées à partir de l'île, et comprenant des tirs d'artillerie réels. Séoul assure qu'aucune arme ne sera pointée en direction de la Corée du Nord, dont les côtes se trouvent à 11 kilomètres de l'île.

Dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères, Moscou « appelle instamment la République de Corée à renoncer à mener les tirs d'artillerie prévus, pour éviter une escalade des tensions sur la péninsule », en soulignant « la nécessité de faire preuve du maximum de retenue ».

Moscou appelle les parties à « une détente dans les relations entre les deux Corée, à la reprise du dialogue et au règlement de tous les contentieux par des moyens politiques et diplomatiques ».

La Russie a en outre convoqué les ambassadeurs sud-coréen et américain à Moscou pour « exhorter avec insistance la République de Corée et les États-Unis à s'abstenir d'effectuer les exercices de tirs prévus », selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

La Chine, considérée comme le principal allié de Pyongyang, est le seul autre pays qui appelle à une reprise des pourparlers à Six (Corée du Nord et du Sud, Chine, États-Unis, Russie, Japon) sur la dénucléarisation de la Corée du Nord.

La Corée du Sud et les États-Unis refusent de reprendre ce dialogue à brève échéance. Ils considèrent que cela reviendrait à récompenser Pyongyang pour son comportement belliqueux.

Pyongyang avait justifié son attaque du 23 novembre en faisant valoir qu'elle avait été provoquée par les manoeuvres militaires effectuées par Séoul sur l'île.

La ligne de démarcation fixée par l'ONU après que le Nord et le Sud eurent signé un armistice au terme de la guerre de 1950-1953 accorde la souveraineté sur l'île de Yeonpyeong à Séoul. Pyongyang soutient malgré tout qu'elle se trouve dans les eaux territoriales nord-coréennes.

Le Sud ne bronche pas

Pour l'heure, la Corée du Sud n'a pas changé ses plans malgré les menaces du Nord. Le ministère de la Défense a déjà laissé entendre que les exercices se dérouleraient comme prévu: « Nous n'avons pas à réagir à la moindre menace et à des déclarations déraisonnables ».

Le président sud-coréen, Lee Myung-bak, se trouve dans une position difficile dans ce dossier. Bien que Séoul ait répliqué à l'attaque avec quelques tirs d'artillerie en direction du Nord, de nombreux Sud-Coréens ont jugé que la réponse de son gouvernement avait été trop lente et trop faible.

Dans la foulée du bombardement, le président a limogé son ministre de la Défense et l'a remplacé par un militaire. Il a aussi annoncé des modifications aux règles d'engagement de l'armée sud-coréenne, et l'envoi de renforts sur l'ensemble des îles sud-coréennes convoitées par le Nord.

À Washington, le département d'État tient la même position que Pékin. Un porte-parole, P.J. Crowley, a déclaré jeudi que « la Corée du Nord ne devrait pas considérer les actions sud-coréennes comme une provocation ».

Le chef adjoint de l'État-major américain, James Cartwright, a cependant admis jeudi qu'il craignait une escalade militaire dans la région. « Ce qui nous inquiète manifestement est que si cela est mal compris ou si la Corée du Nord y voit une opportunité d'en tirer bénéfice et réplique à ces tirs, cela peut potentiellement entraîner une réaction en chaîne », a-t-il déclaré.

Intense activité diplomatique

La diplomatie américaine demeure très active dans ce dossier. Le secrétaire d'État adjoint James Steinberg vient de conclure une tournée de trois jours à Pékin. Il a notamment rencontré le conseiller d'État Dai Bingguo, qui a rencontré le leader nord-coréen Kim Jong-Il à Pyongyang la semaine dernière. L'ambassade des États-Unis s'est bornée à dire que les discussions avaient été utiles.

Image


L'ex-ambassadeur américain à l'ONU, Bill Richardson, est pour sa part à Pyongyang, à l'invitation du gouvernement nord-coréen. M. Richardson, qui a souvent joué un rôle d'intermédiaire entre Washington et Pyongyang, a déclaré à son arrivée à l'aéroport, qu'il s'attendait à recevoir un message destiné à l'administration Obama.

Le négociateur américain dans le cadre des pourparlers à Six, Sung Kim, a pour sa part rencontré son homologue sud-coréen Wi Sung Lac à Séoul.

Ce regain de tension dans la péninsule coréenne se déroule sur fond de transition dynastique à Pyongyang. De nombreux experts croient que l'attitude du Nord s'explique par la volonté de Kim Jong-Il de présenter son fils et successeur potentiel, Kim Jong-Un, comme un homme à la poigne de fer.

Source: Radio-Canada/info
" Je déteste les gens qui se cite eux-même..."
Moi-même
Avatar de l’utilisateur
Stés
Sage
 
Messages: 1064
Enregistré le: Mer 6 Jan 2010 20:47
Localisation: Québec


Re: Corée du Sud Vs Corée du Nord

Messagepar benoitlee » Ven 17 Déc 2010 17:37

La Corée du nord à un plan en tête et les américains vont sûrement mordre a l' hameçon, le jeux des provocations doit se terminer au plus vite :?
Avatar de l’utilisateur
benoitlee
Sage
 
Messages: 2231
Enregistré le: Jeu 20 Mai 2010 15:25


Re: Corée du Sud Vs Corée du Nord

Messagepar Stés » Lun 20 Déc 2010 16:38

Pyongyang ne riposte pas aux manoeuvres de la Corée du Sud


Image


La Corée du Nord a déclaré lundi « ne pas ressentir le besoin » d'opposer une quelconque réponse aux exercices militaires menés par la Corée du Sud lundi matin sur la petite île de Yeonpyeong en mer Jaune.

Ce territoire situé tout juste à la frontière entre les deux Corées a été bombardé par la Corée du Nord, le 23 novembre dernier, faisant 4 morts et 18 blessés parmi la population civile et militaire sud-coréenne.

« La Corée du Nord ne ressent pas le besoin de représailles après chaque provocation militaire méprisable, comme le ferait quelqu'un cherchant vengeance après avoir pris un coup. Le monde devrait savoir réellement qui est le véritable champion de la paix et qui est le véritable déclencheur de la guerre », a déclaré lundi l'agence officielle nord-coréenne KCNA.

Ces manoeuvres militaires conjointes de la Corée du Sud et des États-Unis à Yeonpyeong se voulaient une réponse à l'agression nord-coréenne et une affirmation de souveraineté sur ce territoire par Séoul. Les exercices menés avec des munitions réelles comportaient des manoeuvres et des exercices de tir d'artillerie. Les populations civiles de l'île ont été déplacées dans des abris par mesure de précaution.

Pyongyang élude et provoque

Sur le terrain, les exercices sud-coréens se sont déroulés comme prévu et sans heurts avec l'assistance des forces américaines déployées dans la région. Le régime nord-coréen avait pourtant promis « un désastre » en cas de manoeuvres militaires de la Corée du Sud sur l'île.

Lundi matin, Pyongyang relativisait sa position. « Les manoeuvres militaires sud-coréennes sont le résultat d'un scénario fourbe mis en oeuvre par les impérialistes américains et leur marionnette militaire belliqueuse de Corée du Sud pour provoquer une réaction militaire de la Corée du Nord », a expliqué la dictature communiste dans un communiqué.

La tension entre les deux Corées étant très vive, la détermination de Séoul à tenir ces exercices militaires à Yeonpyeong laissait planer de nombreuses craintes quant au déclenchement d'une nouvelle guerre entre le nord et le sud. Depuis un mois, c'était l'escalade diplomatique entre les deux Corées et Washington.

La semaine dernière, la Russie a exhorté la Corée du Sud à renoncer à ces exercices militaires dans le but de préserver la paix dans la région.

Le bombardement de l'île de Yeonpyeong par la Corée du Nord est l'une des plus importantes escarmouches militaires à survenir entre les deux Corées. Il s'agit de la première attaque directe contre des populations civiles depuis la guerre de Corée (1950-1953) qui a conduit à la séparation du pays en deux États distincts.

Source: RadioCanada/info
" Je déteste les gens qui se cite eux-même..."
Moi-même
Avatar de l’utilisateur
Stés
Sage
 
Messages: 1064
Enregistré le: Mer 6 Jan 2010 20:47
Localisation: Québec

PrécédenteSuivante

Retourner vers Index du forum

Retourner vers Crime - Complot

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité