être gaucher, un avantage?

Venez discuter ici des vidéos du site et de celles que vous avez trouvé sur le net concernant les mystères et les légendes.

Modérateur: FBI


être gaucher, un avantage?

Messagepar -Hiltzaile- » Mer 15 Fév 2012 17:43

Les gauchers sont différents par rapport aux droitiers


Introduction:

Tout d'abord, il faut savoir que les droitiers sont plutôt branchés sur l'hémisphère gauche et les gauchers sur l'hémisphère droit. L'histoire des gauchers est semée de mystères et d'interrogations, voire de stigmatisations. Dans l'Antiquité, le gaucher était souvent considéré comme anormal, voire diabolique, et pendant longtemps, les enfants gauchers furent contraints d'apprendre à écrire de la main droite. Notre langue conserve la trace de cette discrimination : ne dit-on pas d'un homme de confiance qu'il est son « bras droit » ? Et d'un individu peu habile qu'il a des mouvements gauches ? En latin, gauche se disait « sinistre » (sinister), tandis que droit est associé à dextre, adroit, habile (dextrus). C'est à se demander comment les gauchers ont subsisté...

Pour mieux comprendre le fonctionnement des hémisphères: hemisphere-gauche-hemisphere-droit-t2865.html


Comme Léonard De Vinci, une personne sur 10 est gauchère. Mais d’où vient cette inversion ? Quels avantages et inconvénients accompagnent cette particularité ? Existe-t-il un impact sur l’espérance de vie ?

Quelle origine ?
On considère qu’il y a environ 10 % de gauchers dans toutes les sociétés. Mais si l’on regarde en détail, la proportion varie fortement selon les pays : de 3 % a plus de 27 %.
Ce qui est sûr, c’est qu’il existe une composante héréditaire dans la transmission de la "gaucherie". Avoir un de deux parents gauchers augmente fortement les chances de l’être. Cette transmission héréditaire serait d’ailleurs plus importante si c’est la mère qui est gauchère : cela multiplie par deux la probabilité que l’enfant le soit. Certes, des scientifiques pensent que des influences environnementales lors de la grossesse ou chez le nourrisson pourraient intervenir. Dans tous les cas, le fait d’être gaucher n’est pas lié à l’éducation. Inutile donc de contrarier l’enfant pour le forcer à devenir droitier. Mieux vaut au contraire l’aider à se développer avec cette particularité.

Un caractère hors pair

Les gauchers ont-ils plus intelligents que les autres ? Une croyance populaire à tendance à affirmer qu’ils auraient un avantage dans plusieurs domaines scientifiques et artistiques. Mais les études scientifiques sont plutôt contradictoires en la matière. Si certaines y voient effectivement un avantage, d’autres ne trouvent aucune différence selon la latéralisation, tandis que les dernières trouvent même des performances intellectuelles plus faibles…

D’autres travaux semblent montrer que les gauchers ont plus souvent… un caractère de cochon ! En effet, les gauchers seraient beaucoup plus agressifs, et auraient même des comportements destructeurs. Les droitiers, à l’inverse, seraient beaucoup plus calmes et tolérants.

Des sportifs exceptionnels
Le fait d’être gaucher peut bien sûr présenter des aspects positifs. Ainsi, de nombreux sportifs ont su profiter de cet avantage. Car la plupart des joueurs sont droitiers, et vont être surpris par un jeu "en miroir". Les exemples les plus fameux sont la boxe ou le tennis. Des chercheurs français Charlotte Faurie et Michel Raymond, de l’université de Montpellier, n’hésitent pas d’ailleurs à affirmer que cet avantage sur les droitiers explique le fait que les gauchers ont survécu jusqu'à nos jours ! En effet, ceux-ci seraient de manière générale désavantagés, et la sélection naturelle aurait du faire disparaître ce trait. Mais être gaucher leur donnant un avantage en cas de combat au corps à corps, ils auraient réussi à se défendre au travers des siècles ! Pour les chercheurs français, cela expliquerait pourquoi on trouve plus de gauchers dans les sociétés les plus violentes (plus on a d’homicides dans un pays, plus le nombre de gauchers est élevé…).

Plus de collaboration entre les hémisphères

Ce qui distingue les droitiers des gauchers, c'est que chez les gauchers, pour une raison qu'on ignore, il y a plus de coopération entre les deux hémisphères du cerveau. On peut imaginer alors que pour des activités qui demandent plus de coopération des deux hémisphères, le gaucher va être meilleur.

Des études ont démontré qu'il y avait une plus grande proportion de gauchers dans la population artistique, soit 20 %. Dans certains sports le pourcentage dépasse les 30% alors que la population normale est de 13 %.



Leur espérance de vie

Etre gaucher n’exposerait pas simplement à de petits accidents de la vie courante. Des chercheurs ont ainsi souligné que ceux-ci ont une espérance de vie plus faible! Ils perdraient ainsi une dizaine d’années par rapport aux droitiers (66 ans contre 75 ans). Comment expliquer ce phénomène ? Les hypothèses sont nombreuses. Ainsi, cela pourrait justement être lié à l’inadaptation au monde des droitiers. D’autres théories suggèrent que le fait d’être gaucher est lié à une faiblesse du système immunitaire, augmentant ainsi le risque d’infection.

Mais que tous les gauchers se rassurent : d’autres études ont depuis remis en cause cette baisse de l’espérance de vie. Selon les scientifiques, il existerait tout simplement un biais. En effet, on avait par le passé tendance à transformer dès l’enfance les gauchers en droitiers.


Les gauchers et l'anatomie de leur cerveau

Quand on compare l'anatomie d'un cerveau de gaucher prédominant avec celui d'un cerveau de droitier prédominant, on constate comme principale différence un volume accru du corps calleux chez les gauchers. Le corps calleux est la partie qui fait le pont entre les deux hémisphères cérébraux. Dans le corps calleux passent toutes les connections interhémisphériques. La densité des échanges est donc plus importante chez les gauchers que chez les droitiers.
On dit que l'hémisphère cérébral dominant chez les droitiers est le gauche et chez les gauchers le droit. Il faut préciser cette notion en disant que l'hémisphère dominant est l'hémisphère qui gère les fonctions les plus structurées comme la parole ou l'écriture. L'hémisphère « mineur » va gérer des capacités non rationnelles, plus senties comme la créativité. Mais tout cela est encore très théorique et très schématique et ces capacités ne se voient ni au scanner ni à la dissection.

Quelques gauchers connues
Charlie CHAPLIN,Bill GATES, Jimi HENDRIX, Le mime MARCEAU, MICHEL-ANGE, Ernö RUBIK, Paul VERLAINE, Léonard de VINCI, Aristote, Ronald Reagan, en passant par Albert Einstein, Nicole Kidman, Gandhi, Fidel Castro, Paul McCartney, Georges Bush père, Bill Clinton etc...
Avatar de l’utilisateur
-Hiltzaile-
Chercheur
 
Messages: 52
Enregistré le: Dim 16 Oct 2011 17:13


Re: être gaucher, un avantage?

Messagepar Lily-Rose » Mer 15 Fév 2012 18:04

Intéressant... moi je suis gauchère, mon mari aussi et un de nos trois enfants l'est également.
Je suis une artiste, j'ai effectivement eu des avantages sportifs à l'école. Les désavantages: On salit le côté de notre main et notre feuille quand on écrit. Il y a bien des appareils conçus pour les droitiers et qui me font enrager... genre un marteau. Non, je déconne hahaha! :lol: Mais sans farce, c'est pas toujours facile d'être gauchère, mais je suis quand même fière de l'être!
Le monde semble sombre quand on a les yeux fermés. (proverbe indien)
Avatar de l’utilisateur
Lily-Rose
Détective
 
Messages: 813
Enregistré le: Jeu 21 Oct 2010 22:49
Localisation: Laval, Québec


Re: être gaucher, un avantage?

Messagepar -Hiltzaile- » Mer 15 Fév 2012 18:24

Pour info: moi aussi je suis gaucher, c'est pour cela que j'ai créé ce sujet ;)
Avatar de l’utilisateur
-Hiltzaile-
Chercheur
 
Messages: 52
Enregistré le: Dim 16 Oct 2011 17:13


Re: être gaucher, un avantage?

Messagepar Rosy » Mer 15 Fév 2012 19:09

Chez nous il y a autant de gaucher que de droitier, donc quand on passe à table on calcule les places pour ne pas s'entrechoquer.

Je trouve que les gauchers n'ont pas un caractère plus "cochon" que les droitiers, ce sont des légendes. Mais je trouve vrai que les réflexes d'un gaucher sont plus rapides. Exemple : un verre de soda qui tombe peut-être rattraper en plein vol.

Personnellement je suis une gauchère contrariée à cause d'un accident.

Donc la population des gauchers varie entre 10 et 23 % ... cela me semble bien peu !!!
Par les terres raisonnent les égos, par l'éther résonnent les égaux (source: moi-même)
Avatar de l’utilisateur
Rosy
Sage
 
Messages: 1195
Enregistré le: Jeu 28 Juil 2011 14:41
Localisation: Ardennes Hautes Fagnes


Re: être gaucher, un avantage?

Messagepar jmarmiton » Jeu 19 Avr 2012 09:34

Bonjour à tous,

je suis aussi gaucher, et suis plus artiste que rationnel, plus littéraire que matheux. Mais est ce vraiment du à notre cerveau ? Ou lié aussi à l'éducation, les gouts....je ne sais pas je reste sceptique malgrè votre article , tres intéressant par ailleurs.
jmarmiton
Curieux
 
Messages: 18
Enregistré le: Jeu 19 Avr 2012 09:32


Re: être gaucher, un avantage?

Messagepar Funkys » Jeu 19 Avr 2012 09:42

Mon mari est gaucher, mon fils aussi..

Je suis droitière, ma fille aussi...

Ma maman est gauchère, mon frère aussi.

Mon papa est droitier.

C'est intéressant cet article :)
Un jour tu me demanderas de choisir entre la vie et toi, je choisirais la vie alors tu partiras sans savoir que ma vie c'est toi...


http://lacage-auxfioles.com/
Avatar de l’utilisateur
Funkys
Détective
 
Messages: 665
Enregistré le: Ven 20 Mar 2009 07:03
Localisation: Doubs (25)


Re: être gaucher, un avantage?

Messagepar bartabac » Sam 21 Avr 2012 02:48

En fait, perso, je me demande si le fait d'être droitier ne vient pas d'une "éducation" dès le premier age.
Droitier (d'origine ?? ) pour l’écriture ou pour tenir ma fourchette, je deviens en fait ambidextre dès que je me lance dans le bricolage ou les travaux de grande précision, avec la même habileté des deux mains.
Ma femme ( droitière elle aussi ) se sert aussi bien de ses deux mains lorsqu'elle le veut, s'amuse souvent à écrire de la main gauche de droite vers la gauche et en image inversée (lisible dans un miroir comme DE VINCI ) .

Je n'avais jamais su écrire de la main gauche, mais il m'a suffit d'une ou deux visualisations mentales pour y arriver sans problèmes.

A mon avis, il n'y a pas de différenciation Gaucher /Droitier à la naissance, ce serait plutôt l'habitude ou les "bonnes manières" qui nous feraient mettre le crayon ou la cuillère dans la main droite du petit enfant.
Pourquoi pas dans la main gauche ?
Plus pratique pour, par exemple, les gens de culture "arabe" pour qui la lecture et surtout l'écriture se font de la droite vers la gauche !
bartabac
Enquêteur confirmé
 
Messages: 284
Enregistré le: Mer 16 Sep 2009 02:38


Re: être gaucher, un avantage?

Messagepar tetragrammaton » Sam 21 Avr 2012 12:47

je suis gauchère, lorsque j'étais en primaire, les docteurs ont décidé de faire de moi une droitière, ridicule surtout que mon frère ainé était aussi gaucher, et ma mère le jour où le toubib a insisté pour j'écrive de la main de droite a pris un malin plaisir de me laisser faire et em**erder le toubib, j'ai refusé net d'écrire de la main droite et me suis entêtée sur ma main gauche - Il a laissé tomber par dépit et je suis donc restée gauchère, par contre, je me souviens qu'à l'école cela m'a posé quelques problèmes, comme en classe, je demandais systématiquement aux autres élèves s'ils étaient droitiers ou pas, et je me mettais à une place pour ne pas me cogner avec un droitier, en sport, je devais faire attention à mon pied d'appel lors des courses de vitesses ou lors des sauts en hauteurs, pour apprendre à conduire, mon côté gaucher m'a donner quelques sueurs froides :oops: !
La dernière réflexion que j'ai attendu c'est lorsque j'étais lycéenne, au tableau alors que ma prof d'espagnol m' y avait envoyé pour écrire une phrase s'est exclaffé :"AH ???? mais vous êtes GAUCHERE ????" en insistant bien sur le mot "gauchère" comme si c'était une maladie, et je lui ai répondu :" oui et alors ? c'est pas une tare à ce que je sache !!!!" Après elle m'a fichu la paix , non mais ho !
Mes deux enfants sont droitiers et là où je me suis rendue compte que cela allait être ardu, c'est lorsqu'ils ont appris à écrire :cry: , c'est le papa qui a du s'y coller car pour être honnête j'avais beaucoup de mal pour les aider à la maison sur les devoirs - par contre, mon frère et moi qui sommes gauchers sommes plutôt doués pour tout ce qui est art et lecture, en sport j'assurais pas mal, et mon autre frère jumeau qui lui est droitier était nul en dessin en littérature, comme quoi, les gauchers nous pouvons tirer avantage de notre différence qui s'efface au fil des ans, car dans les années de nos parents et grands parents, être gaucher était considéré parfois comme être débile, et ma belle mère en a fait les frais puisque elle était gauchère contrariée la pauvre.
De nos jours, on ne se prend plus la tête pour savoir qui est gaucher ou droitier , c'est rentré dans les moeurs , mais il y a 50 ans ou plus, c'était difficile pour les gauchers, je suis ravie de voir que maintenant on n'y prête plus attention heureusement -
tetragrammaton
 


Re: être gaucher, un avantage?

Messagepar Jekyll » Sam 21 Avr 2012 13:50

Des tennismen et des footballeurs de génie:les gauchers!!!
Mc Enroe, Nadal...
Maradona, Messy...
Jekyll
Détective
 
Messages: 817
Enregistré le: Dim 23 Mai 2010 09:28
Localisation: Poitou


Re: être gaucher, un avantage?

Messagepar Jekyll » Sam 21 Avr 2012 13:54

[u]Avantages et idées reçues[/u]

Les gauchers ont-ils plus d'aptitude
et donc plus d'intérêt à pratiquer tel sport plutôt que tel autre ?

Les résultats sont sans ambiguïté :

"les étudiants en sports sont plus souvent gauchers que la population générale. Cette tendance est encore plus manifeste quand on observe l'élite sportive : on trouve 15% de gauchers chez les joueurs de tennis, 23% en badminton et en boxe, 32% en tennis de table et jusqu'à 50% en fleuret. Ceci alors qu'aucune différence ne s'observe entre la population générale et les personnes qui pratiquent un sport sans affrontement direct avec un adversaire, comme la natation, le bowling, etc."(Science et Vie 958, juillet 1997)


Quelques raisons supposées par Henry Hécaen ("Les gauchers" 1984)


La surprise : C'est l'hypothèses la plus fréquente, la plus évidente, probablement trop.... Le sportif gaucher désarçonne son adversaire par un comportement inédit, imprévisible, non reproductible. Ce n'est peut être pas suffisant pour expliquer une telle supériorité.

La verbalisation non contrariée : le sportif verbalise intensément tout ce qui se passe, il se raconte la partie, la commente, la rejoue, la réfléchit. Cette réflexion a son siège, naturellement, dans l'hémisphère gauche. Dans le cas du gaucher -à la main 'pilotée' par l'hémisphère droit -, cela ne peut interférer avec le geste, tandis que le droitier doit partager son hémisphère entre les deux actions : verbaliser et agir.

Le circuit court : L'hémisphère droit, qui pilote la main gauche est aussi celui de la représentation dans l'espace, d'où un temps de réaction plus court, ce qui rejoint ce qui a été dit sur la verbalisation. Dans des sports tels que l'escrime ou le tennis, la vitesse peut faire la différence entre deux adversaires de force à peu près égale.

L’escrime et plus précisément le le fleuret serait donc le sport
révélateur d’un avantage déterminant (les meilleurs mondiaux
sont majoritairement gauchers)

On cite aussi le tennis, plus médiatisé il débouche sur quelques idées reçues. Les 15% de "Sciences et Vie" de 1997 et le palmarès actuel (mai 2005) : 3% de gauchères et 12 % de gauchers dans les 30 premiers sont en fait proche des 13% du recensement général des gauchers que nous avons établi en 2005.[1]

En tout cas c’est peu comparé au 30% et plus que nous avons recensé parmis l'élite dans d’autres sports : badminton, boxe, escrime, tennis de table et … Cyclisme sur piste !!??

Le cyclisme sur piste


Découverte récente faite par le Dr Galobardès qui démontre la réelle prépondérance des gauchers dans un sport et plus précisément le sprint en cyclisme sur piste. (Gauchères, Gauchers… Chap. Avantages et Inconvénients 2005).


Jetons un oeil sur le palmarès au plus haut niveau


Laurent Gané, Frédéric Magné, Gérard Quintyn, Arnaud Tournant, Sébastien Desplanques et Félicia Ballanger tous gauchers collectionnent les records du monde, les titres mondiaux et olympiques.

L’étude du Dr Galobardès révèle aussi que sur nos quatre talentueux entraîneurs : Magné, Morelon, Mourioux et Quintyn, connus pour leur palmarès personnel et pour celui de leurs élèves, deux sont gauchers : Magné et Quintyn.

Les pistes cyclistes ne font souvent que 250 mètres et on y tourne plutôt vite, autour du 50 à 65 km/h et dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. En outre, la concentration de gauchers présents sur les podiums olympiques et mondiaux, et ce, à plusieurs reprises, est plus élevée qu’elle n’est dans un échantillon témoin.

On peut trouver dans cette forte concentration de gauchers au sommet, un argument attestant l’existence d’une grammaire mentale propre aux gauchers. En cyclisme sur piste la proportion de gauchers est surtout nette en sprint et moindre pour les épreuves de plus longue haleine qui n’exigent pas une décision rapide. Les sports de vitesse conjuguée au sens spatial favoriseraient donc les gauchers.

L’importance d’un esprit fulgurant en ce qui concerne la précision d’un choix positionnel spatial est aussi valable pour d’autres sports tels ceux déjà cités et dont la liste n’est pas exhaustive.


Les élitistes qui aiment citer de prestigieux sportifs gauchers en référence pourront désormais rendre à nos cyclistes pistards, l’hommage qu’ils ont bien mérité
Jekyll
Détective
 
Messages: 817
Enregistré le: Dim 23 Mai 2010 09:28
Localisation: Poitou

Suivante

Retourner vers Index du forum

Retourner vers Mystère - Légende

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité