Le mystere du commandant cousteau

Venez discuter ici des vidéos du site et de celles que vous avez trouvé sur le net concernant les mystères et les légendes.

Modérateur: FBI


Re: Le mystere du commandant cousteau

Messagepar surfile » Sam 18 Juil 2009 11:11

Livre = Pieuvres , la fin d'un malentendu , Auteur = Cousteau , Chapitre 10 , Page 205.... Une fois au moins, j'ai rencontré l'un de ces céphalopodes inconnus et fantastiques dont on dit qu'ils vivent dans les abimes de la mer. C'était au cour d'une croisière de la Calypso, dans l'océan Indien. J'étais descendu en soucoupe plongeante SP 350 pour inspecter deux D.S.L. , deux couches sonores, repérées au sondeur par 100 et 150 brasses de fond. J'avais supposé qu'elles constituaient le garde manger des animaux marins qui abondaient dans cette zone, notament les cachalots. En effet entre 50 et 150 mètres, j'ai trouvé une véritable soupe de plancton. Apres que la soucoupe eut atteint 350 mètres, j'ai largué une gueuze et amorcé la remontée. A 250 mètres, un tres gros céphalopode immobile, a quelques mètres du hublot , fixe la soucoupe de son oeil énorme et me regarde passer lentenment devant lui. Je ne peux détacher mon regard de cette masse de chair que mon passage ne semble pas émouvoir. C'est a la fois merveilleux et terrifiant d'étrangeté. Rêve t'il , dort t'il, pense t'il? En moi , un seul sentiment intense : C'est vrai!!! Cela existe vraiment!!! C'est énorme!!! Cela vit !!! Cela me regarde et brusquement, il disparait.... Une pareille rencontre est affaire de chance. Une tres grande chance, car, au cours de toutes mes déscentes en bathyscaphe et de mes plongées en soucoupe encore bien plus nombreuses, je n'ai rencontréqu'une seule fois , cette fois la, un céphalopode de grande taille....
Ne leurs abandonnez rien ,mais prenez leurs absolument tout !!!
Avatar de l’utilisateur
surfile
Enquêteur confirmé
 
Messages: 216
Inscription: Dim 22 Mar 2009 09:26
Localisation: marseille


Re: Le mystere du commandant cousteau

Messagepar pascal35 » Dim 19 Juil 2009 11:29

Beaucoup de légendes circulent sur Cousteau; celle-ci en est une .

Quand on est à Djibouti, a part la plongée, il n'y a rien d'autre à faire. Lors de mon premier séjour, je n'ai jamais entendu parler de ce "monstre". Pendant une permission, en surfant sur internet, je suis tombé sur cette historie, sur un site de cryptozoologie. Bige m suis-je dis, je retourne dans un mois dans ce merdier, autant se documenter là dessus. Mais rien, des liens qui renvoient toujours à la même histoire mots pour mots sur différents sites.
A mon retour à Djibouti, j'ai posé la question à un patron de club de plongée qui m'a avoué en avoir vaguement entendu parlé, sans vraiment pouvoir situer avec exactitude le lieu de la tanière de ce fameux monstre. Pour les gens du coin, pas de doutes, c'est du pipeau. Par contre là-bas, les requins sont impressionnants et en grand nombre. Il y a de belles plages mais vides car trop de requins patrouillent le long. Croyez-moi, vu les morceaux qu'on y rencontre, vous n'avez pas trop envie de vous y frotter... Quant au Megalodon évoqué, un requin de 27 mètres est fort peu probable...

Edit Resavac: Attention a l'orthographe ! Prend ton temps pour éviter les fautes de frappes et essaie d'espacer ton texte pour plus de lisibilité. Merci.
pascal35
Aspirant
 
Messages: 12
Inscription: Jeu 16 Juil 2009 06:25


Re: Le mystere du commandant cousteau

Messagepar Colossius » Mer 21 Avr 2010 14:47

Bonjour a tous,
Comme je l'ai dit lors de ma présentation, je fus très intéressé par cette "découverte", je vais donc y apporter mes connaissances, même si la plupart ont déjà été dites.

Donc, pour commencer, cette histoire fût relatée par un certain Stéphane Swirog, n'étant pas sur les lieux de cette "découvert", cela amène a penser que cette histoire n'est que fabulation, or Jacques-Yves Cousteau et certains membres de l'équipage de la Calypso ont commenté cette histoire.
J'amène donc a l'idée suivante, pourquoi Cousteau, un homme ayant consacré sa vie à l'exploration des fonds marins nous aurait-il menti sur un tel sujet???
Je ne pense que cela soit le cas, je vais donc développer l'idée d'une "créature" inconnue, ou, prétendue disparue.

Le lieu, présumé de cet exploration est donc a Djibouti, plus précisément dans le Golfe de Tadjoura, Cousteau a fait des explorations sous-marine dans ce secteur, mais plus particulièrement dans la passe de Ghoubbet-el-Kharab (qui serait profond de 200m). Or, une autre légende situerait le lieu d'habitat de la "créature" autre part, dans le Koubé, une mer intérieure, j'ai essayé de chercher ce lieu mais aucune information officielle n'existe sur ce lieu, j'en déduis peut-être que "Koubé" est le nom donné a un lieu par les autochtones.
Jean-Jacques Barloy, spécialiste en zoologie et Cryptozoologie, fit cette révélation lors d'un passage sur france-inter :

" Le monstre de Djibouti vivrait dans le Koubé, qui est une sorte de petite mer intérieure aux eaux noires et bordées de falaises verticales. Le monstre y serait entré autre-fois et ne pourrait plus en ressortir (soit parce qu'il a grandi, soit parce que les courants l'empêchent de partir). Cette créature ressemblerait à une gigantesque raie. Tous les ans aurait lieu une cérémonie organisée par des habitants du lieu qui considéreraient la bête comme un dieu de la mer. Ils descendent dans les eaux noires du Koubé un chameau vivant, dans une cage, en guise d'offrande. trente secondes après ils remontent la cage mais celle-ci ainsi que le camélidé ont disparu."

Revenons a l'histoire de Cousteau, il aurait donc Plongé une cage avec, à l'intérieur, une carcasse (celle d'un chameau est évoqué), et en la remontant, la cage était broyé et la carcasse n'était plus présente. Par la suite, Cousteau aurait plongé et aurait vu quelque chose, et serait remonté en déclarant que ce qu'il avait vu était trop important pour le dévoiler à l'humanité (je reviendrais sur le pourquoi de cet déclaration à la fin).

Je vais donc maintenant évoquer et développer les possibles créatures que cela pourrait-être, je n'en développerais que 2, qui sont celles qui me paraissent le plus probable.

Pour commencer celles du carcharodon megalodon du miocène, qui serait, probablement, le plus gros poisson ayant jamais vécu, sa taille oscillerait entre 15 et 25mètres avec des dents de 20 centimètres de haut.
Pour ce Megalodon, broyer la cage serait un jeu d'enfant, rien qu'en sachant qu'un grand blanc aurait une morsure de 2tonnes de pression, celle d'un mégalodon serait estimé de 12 à 20 tonnes de pression, alors pas besoin de douter sur ces capacités à broyer la cage.
Ce "Gros poisson" était répandu dans tout les océans et les mers du globe, donc l'Océan Indien n'est pas exclu.
De plus, aucune raison scientifique ont été prouvés quand à sa disparition, et des dents vieilles de 10 000ans voir 5000 ont été retrouvés.
La seule chose qui me dérange si on suit cette hypothèse est que 200 mètres de profondeur pour son habitat naturel, c'est assez peu, ce qui me fait penser que la passe de Ghoubbet-el-Kharab est peut-être le mauvais lieu.
Au niveau de son régime alimentaire, il aurait de quoi se nourrir, Djibouti étant l'un des lieux les plus peuplés pour la faune marine au monde (requins, dauphins, baleine, gros poissons...) .
Certains témoignages de l'existence du Mégalodon existent, plusieurs ont déjà été citées auparavant dans le sujet, traitant de requins démesurées dans les eaux australiennes et sud-africaines (donc pas loin de Djibouti) principalement.
Le biologiste australien David G. Stead a mentionné plusieurs observations de requins blancs démesurés dans les eaux australiennes :

"En mai 1939, au cours de discussions dans la presse de Sydney au sujet de la taille des requins, le capitaine J. S. Elkington du Queensland m'écrivit pour me parler d'une observation qu'il fit en 1894 d'un grand requin au large de Townsville Breakwater. (Je puis mentionner que le capitaine Elkington a passé une partie considérable de sa vie au service de la mer, et a toujours été un observateur avisé de la nature.) Il disait que pendant que la chaloupe de 35 pieds [10,5 m] dans laquelle il était se trouvait à l'arrêt durant une demi-heure, ce requin resta à dix pieds [3 m] de la chaloupe, lui donnant l'ample occasion de l'observer. "Ce n'était pas un requin pèlerin, écrivait-il, mais un vrai de type blanc ou jaunâtre, qui se projetait de quelques pieds au moins au-delà de chaque côté de la chaloupe. Cet observateur connaissait le requin pèlerin et il était sûr que celui qu'il avait vu était le grand requin blanc."

Pour moi l'hypothèse du Mégalodon est séduisante, car j'aime à croire qu'une telle espèce est survécu.

Voici donc ma seconde hypothèse qui est également relaté dans divers livres ou articles.
Celle d'une pieuvre géante, nous connaissons déjà l'existence des calmars géants (qui au passage pourrai être l'une des proies du mégalodon), alors pourquoi pas une pieuvre géante (tout comme dans 20000 lieues sous les mers, ce qui prouverait une fois de plus l'aspect visionnaire de Jules Verne).
Cette pieuvre pourrait bien reposait dans une grotte au fond de cette mer, son régime alimentaire se composant de poissons, mollusques, requins... cela serait fort probable qu'une telle créature survive en eaux profondes (si on peut appeler sa comme sa). Et une pieuvre géante n'aurait pas de mal, selon moi à broyer une cage.
L'hypothèse de la pieuvre géante est une piste intéressante a suivre, c'est aussi celle des indigènes de la région.

Voici les autres hypothèses, que je ne développerais pas, le Mosasaure, grand lézard du crétacé, le Kronosaurus, un plésiosaure a cou court du crétacé inférieur. Puis pourquoi pas une espèce totalement inconnu, les Océans regorgent d'espèces inconnus, alors pourquoi celle-ci n'en serait pas une, espérons que la réponse sera dévoilé tôt ou tard.

Pour en revenir a Cousteau, selon Jean-Jacques Barloy, il aurait réussi à filmer le monstre et conserverait le document dans un coffre avec ordre de ne jamais l'en sortir car il serait de mauvaise qualité et néfaste à sa réputation.

Je vais finir sur le dernier point qui me reste a développer, celui de la non-révélation de Cousteau.
Certains d'entre vous disent qu'ils ne seraient pas choquer par la révélation de l'existence, ou survie, d'une créature préhistorique ou inconnu d'une dimension impressionnante. Le problème est la, vous, vous ne serez pas nécessairement troublé par une telle révélation car rien que la présence sur ce site prouve que vous vous intéressez aux mystères inexpliquées ou autres, mais prenez place dans l'esprit d'une personne vivant le trin trin quotidien, se rattachant a ce que les institutions lui ont apprises, apprendre une telle chose remettrait en question une partie de l'histoire (tout comme la présence de traces égyptiennes sur le territoire américain qui remettrait en cause la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb en 1492).
Je pense que cela serait une bouleversement d'un bon nombre de la population mondiale.


Voici presque la totalité des recherches que j'avais fait sur le sujet avec certains rajouts, j'espère que vous aurez la patience de tout lire.

Et comme disait le Commandant Cousteau

" Mes amis, je crois que la mer nous réserve encore bien des surprises... "
Le Temps Des Révélations est arrivé!!!!
Colossius
Curieux
 
Messages: 41
Inscription: Mar 20 Avr 2010 16:54


Re: Le mystere du commandant cousteau

Messagepar jack35 » Jeu 22 Avr 2010 05:12

Images des divers requins :
Carcharodon_megalodon.jpg


Image
Lakapaomp an douar da drein dre an tu mad (breton). Faisons tourner la terre dans le bon sens.
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
jack35
Sage
 
Messages: 3421
Inscription: Ven 10 Avr 2009 08:24
Localisation: Bretagne et Rhône Alpes


Re: Le mystere du commandant cousteau

Messagepar marine034 » Ven 23 Avr 2010 08:21

A propos du "c'est trop important pour que je le dévoile à l'humanité", peut-être Cousteau, connaissant la cupidité humaine a-t-il voulu épargner à cet animal une fin de vie dans un zoo, un braconnage ou autre chose dans le même genre...?
Certains n'hésiteraient pas à condamner une espèce, pour peu que de l'argent soit à la clé.. :(
Dieu est le seul être qui, pour régner, n'a même pas besoin d'exister.
Baudelaire
Avatar de l’utilisateur
marine034
Enquêteur
 
Messages: 108
Inscription: Dim 1 Nov 2009 19:20
Localisation: hérault


Re: Le mystere du commandant cousteau

Messagepar PLASARTE » Mer 20 Oct 2010 21:01

Le seul endroit du Goubet où l'eau est sombre et l'ambiance angoissante, suffisamment pour que l'imagination nous joue des tours, c'est ce volcan immergé dont vous pouvez voir ci-après une photo (l'eau semble bien bleue vu sous cet angle).

Image

J'ai eu l'occasion de faire de nombreuses plongées en apnée, avec mon ami André K, dans le fond du Goubet.
Nous avons eu l'occasion de faire une fois, et une seule, avec un peu d'appréhension, le tour complet du cratère.
Dès l'approche de la passe, sans avoir eu trop de difficulté avec le courant, j'ai eu une belle frayeur.... deux énormes raies manta sortaient tranquillement du cratère, souvenir inoubliable.... Elles passaient juste dans les 4 ou 5 m d'eau !

A l'intérieur du cratère l'ambiance change radicalement, l'endroit est sinistre, les falaises sont abruptes et le bord est jonché de blocs, le sable du fond est pourtant blanc, mais la pente est si raide que le bleu profond prend vite le dessus. Là, rien à voir avec les fonds splendides tapissés de coraux avec leurs poissons multicolores, que l'on trouve à l'extérieur du cratère à seulement quelques brasses.

Pour se rassurer "en cas d'attaque" on essaye d'avancer d'un bloc à un autre en regardant bien vers le centre du gouffre.
Pas de signe de vie, aucun poisson en vue, le seul souvenir que j'ai rapporté du site c'est un magnifique coquillage, le murex, qui semble proliférer dans cette zone alors que je n'en ai trouvé nulle part ailleurs.

Image

Le chemin est long pour faire le tour entier, et pas question de couper par le milieu... Mais peu a peu on s’habitue et comme le danger ne vient pas c'est un peu plus rassuré qu'on entame la deuxième partie de la circonférence.

Le voyage se termine bien et c'est avec grand plaisir que l'on retrouve des eaux plus clémentes.

Nous apprendrons plus tard qu'il existe le "mystère du Goubet".... S'il y a un film à tourner sur ce sujet, c'est bien là qu'il faut aller.
PLASARTE
Aspirant
 
Messages: 1
Inscription: Mer 20 Oct 2010 18:51


Re: Le mystere du commandant cousteau

Messagepar rashpanzer » Jeu 21 Oct 2010 15:39

Très sympa ton témoignage! J'ai passé un mois à Djibouti pendant mon armée, en 1978. Nous avons visité le Goubet. Pour nos non, plus pas de monstres Quelques rumeur locales en parlaient déjà, mais à l'époque, je n'ai pas approfondi. Toujours est-il que cette histoire est récurrente sur le web, toujours le même texte repris à l'infini au mot près. A la fin, ça devient lassant!
rashpanzer
Enquêteur
 
Messages: 117
Inscription: Mar 28 Juil 2009 09:14


Re: Le mystere du commandant cousteau

Messagepar MeuhMy » Ven 22 Oct 2010 16:08

marine034 a écrit:A propos du "c'est trop important pour que je le dévoile à l'humanité", peut-être Cousteau, connaissant la cupidité humaine a-t-il voulu épargner à cet animal une fin de vie dans un zoo, un braconnage ou autre chose dans le même genre...?
Certains n'hésiteraient pas à condamner une espèce, pour peu que de l'argent soit à la clé.. :(


Ohhh oui, tu as tout à fait raison ! Pour l'argent certaine personne vont trop loin...

Colossius a écrit:Celle d'une pieuvre géante, nous connaissons déjà l'existence des calmars géants (qui au passage pourrai être l'une des proies du mégalodon), alors pourquoi pas une pieuvre géante (tout comme dans 20000 lieues sous les mers, ce qui prouverait une fois de plus l'aspect visionnaire de Jules Verne).
Cette pieuvre pourrait bien reposait dans une grotte au fond de cette mer, son régime alimentaire se composant de poissons, mollusques, requins... cela serait fort probable qu'une telle créature survive en eaux profondes (si on peut appeler sa comme sa). Et une pieuvre géante n'aurait pas de mal, selon moi à broyer une cage.
L'hypothèse de la pieuvre géante est une piste intéressante a suivre, c'est aussi celle des indigènes de la région.


Il y a aussi l'hypothèse du Calmar Colossal, qui est beaucoup plus gros encore que le Calmar géant !
Comparaison :
Calmar géant : environ 13 m pour seulement environ 100 kg
Calmar Colossal : environ 10 m pour environ 450 kg

Bon, c'est sûr que le calmar géant est plus long... mais il est beaucoup plus maigre que le Colossal !
Voici une image comparant leur tailles :
Image
Le Colossal est en haut et le géant est en bas.
Edit Funkys : j'ai remis la photo

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Calmar#Taille
Avatar de l’utilisateur
MeuhMy
Curieux
 
Messages: 48
Inscription: Mar 29 Déc 2009 01:54

Précédente

Retourner vers Index du forum

Retourner vers Mystère - Légende

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 0 invités