Visites nocturnes éprouvantes ...

Venez discuter ici des vidéos du site et de celles que vous avez trouvé sur le net concernant les fantômes et les esprits.

Modérateur: FBI


Re: Visites nocturnes éprouvantes ...

Messagepar allessa » Sam 11 Mai 2013 14:20

On dirait un roman..Puis la façon de laisser planer le doute et de mettre un point d'honneur à laisser planer le suspens en ne disant pas tout d'un coups laisse à penser à un écrivain qui veux voir les réactions d'éventuels lecteurs...Mais peut-être que je me trompe :o

Si ce n'est pas le cas, Tu écrit très bien Dracula. ;)
La réalité n'est qu'une conception parmi tant d'autres ... ... ...
Avatar de l’utilisateur
allessa
Enquêteur
 
Messages: 190
Enregistré le: Jeu 7 Juil 2011 16:23
Localisation: Carnoules


Re: Visites nocturnes éprouvantes ...

Messagepar Rosy » Sam 11 Mai 2013 16:34

Peut-être bien que Dracula est écrivain, mais je ne doute pas qu'il y ait encore des étudiants en psycho qui ont l'exercice d'aller sur des forums pour analyser "objectivement" des textes !
Par les terres raisonnent les égos, par l'éther résonnent les égaux (source: moi-même)
Avatar de l’utilisateur
Rosy
Sage
 
Messages: 1195
Enregistré le: Jeu 28 Juil 2011 14:41
Localisation: Ardennes Hautes Fagnes


Re: Visites nocturnes éprouvantes ...

Messagepar KGB » Sam 11 Mai 2013 19:50

Rosy a écrit:je ne doute pas qu'il y ait encore des étudiants en psycho qui ont l'exercice d'aller sur des forums pour analyser "objectivement" des textes !
C'est évident, c'est connu, il y en a un paquet qui s'amuse à ce coller sur des sujets et phénomènes paranormaux.

J'imagine que nous aurons la fin de l'histoire dans 1 an ou 2.. Ce qui serait plus honnête Dracula, lorsque tu auras fini ton histoire, à la fin, ajouter un petit commentaire personnel comme: "ce n'étaie que de la fiction" ou "j'ai un peu transformer mon histoire"

Après tous.. si ça l'amuse, il n'y a pas de mal à s'inventer des histoires, un peu gênants pour certains qui se disent, c'est vraie ? c'est pas vraie ? et qui recherche des réponses par des faits bien réelle.

Sur ce bonne continuation à Dracula ;)
Apprenez à penser par vous-même. Si vous ne le faites pas, d'autres le feront pour vous
KGB
Enquêteur
 
Messages: 141
Enregistré le: Dim 17 Oct 2010 16:41


Re: Visites nocturnes éprouvantes ...

Messagepar DRACULA » Dim 12 Mai 2013 09:36

8-)

Episode 4

Ce jeudi après-midi pluvieux de juin , j'étais dans ma chambre à ranger mes affaires d'école . D'ici trois semaines ce seraient les vacances scolaires . Maman m'avait demandé de faire un peu d'ordre dans les tiroirs de mon bureau et sur les étagères .

J'étais absorbé par cette tâche . Depuis toujours j'aime les endroits bien rangés . Je trouve qu'il est beaucoup plus facile d'évoluer dans un espace où chaque chose est à sa place . Par contre , un peu de poussière recouvrait les objets et les livres les moins utilisés .

J'avais dix ans et je savais me donner de la peine . Cela faisait toujours tellement plaisir à ma mère . Par ricochet , cela rendait mon père très fier . Ce dernier , de par sa profession commerciale , était souvent absent durant deux à trois jours . Il ne manquait jamais de nous narrer les anecdotes de ses déplacements lors de ses retours .

Isabelle , ma meilleure copine d'école depuis quatre ans , aimait venir passer les jeudis après-midi chez moi . Ma maman connaissait bien la sienne et , en cette époque révolue , lointaine , les relations , dépourvues d'ambiguités , étaient simples et naturelles . Comme moi , Isabelle était excellente élève et vivait dans un foyer uni et heureux .

Isabelle arriva vers quinze heure , me ramenant , le dernier magazine Tintin auquel elle était abonnée . Moi , je lui prêtais le magasine "Coeur Vaillant" auquel j'étais également abonné . Comme d'habitude , elle s'assit dans la chaise à bascule , entre l'armoire et le bureau . Nous bavardions . Elle me racontait que ses parents avaient pour projet , cet été , des vacances dans le Périgord noir où elle avait de la famille . En ces époques héroïques , les gens partaient souvent en vacances pour trois semaines ou un mois . Je lui fis part du désir des miens d'aller passer un mois en Vendée où j'avais deux tantes , un oncle et de nombreux cousins .

Nous bavardions depuis une bonne demi heure lorsque soudain , sans raison , un compas , posé sur un manuel scolaire , se mit à tourner doucement sur lui-même , un peu comme l'aiguille d'une montre . Dans un silence lourd et pesant nous observions cet objet bouger tout seul , lentement , comme animé d'une vie qui lui était propre .

- Chez toi aussi , il se passe des choses comme ça ! Me fit Isabelle .

- Oui , parfois il ne se passe rien pendant des mois et puis il y a des choses tous les jours pendant une semaine . Lui fis-je en réponse .

J'étais debout près du bureau , Isabelle vint me rejoindre . Nous n'avions jamais évoqué ces phénomènes . Elle comme moi , avions cela secrètement au fond de nous . J'avais bien évoqué ces phénomènes , un jour , avec un copain de vélo . Mais , vu ses réactions très communes chez les septiques , je n'avais plus jamais tenté d'en parler . A quoi bon s'entendre déverser un flots d'explications plus abracadabrantesques les unes que les autres . Des explications fumeuses encore plus étranges que les phénomènes eux-même .

Là , nous avions enfin , Isabelle et moi , la preuve absolue que nous ne rêvions pas , que tout cela était bien réel et non la résultante de nos imaginations . Le plus souvent source d'explications ridicules de la part de ceux à qui il n'arrive jamais rien de la sorte . Elle non plus n'en parlait jamais . Cela nous rapprocha et , souvent , nous échangions de nouvelles anecdotes de ce qui venait encore de se passer . Isabelle avait vécu des choses très similaires aux miennes .

Le compas cessa de tourner sur lui-même au bout de quelques minutes , indiquant de sa pointe la direction de la petite radio qui se mit , toute seule à grésiller , comme allumée sur une fréquence parasite . Isabelle et moi n'éprouvions plus aucune crainte maintenant que nous "savions" . Le fait de partager les mêmes constatations nous rassura . La radio s'éteignit au bout d'une minute . Cet après-midi là , tout cessa .

Maman entra dans la chambre . Après m'avoir remercié pour ce magnifique rangement , elle nous invita à venir , Isabelle et moi , prendre le "quatre-heure" . A présent , avec Isabelle , s'était établie une complicité et nous pouvions enfin parler librement de ce qui nous posait question depuis si longtemps , dans nos vies d'enfant . C'était beaucoup plus facile d'affronter ces phénomènes , maintenant que nous pouvions les relater .

Dans les semaines qui suivirent , il ne passa plus rien de notoire . Ni chez Isabelle , ni chez moi .

Mais , les "choses" n'allaient pas en rester là . Elles n'allaient pas tarder à se rappeler à nous ...

8-)

Image

8-)
Je poste mes textes sur les forums de mon choix et sous le pseudo de mon choix, car tel est mon bon plaisir.
Tous droits réservés - © - Depuis mon Blog -
Avatar de l’utilisateur
DRACULA
Curieux
 
Messages: 33
Enregistré le: Mar 15 Fév 2011 12:17
Localisation: Dans mon Manoir


Re: Visites nocturnes éprouvantes ...

Messagepar esteban54500 » Dim 12 Mai 2013 14:12

salut, écoutes Dracula dis le si tu es un étudiant en psycho ca nous fera gagner du temps.
esteban54500
Chercheur
 
Messages: 62
Enregistré le: Dim 26 Sep 2010 23:26


Re: Visites nocturnes éprouvantes ...

Messagepar Rosy » Dim 12 Mai 2013 15:55

Quand j'évoquais la possibilité d'être analysé par des étudiants en psycho, ce n'est pas à Dracula que je faisais allusion.

Dracula ton histoire passe de l'épouvante à la romance et pour ce qui est de l'orthographe, si tu vises une carrière d'écrivain dans le domaine fantastique il faut que tu saches que le mot « septique » désigne la fosse ! Tandis que le scepticisme c'est autre chose...

A part cela, tu restes un peu dans ta bulle et tu ne réponds pas aux questions posées par les autres intervenants.

Ton histoire est plausible mais est-ce réellement la tienne ... et puis de toute façon peu importe ... parfois il est plus facile de raconter une histoire vraie sous forme d'un roman pour éviter, justement, toutes les réflexions déplaisantes ...

Je me réjouis de lire la suite !
Par les terres raisonnent les égos, par l'éther résonnent les égaux (source: moi-même)
Avatar de l’utilisateur
Rosy
Sage
 
Messages: 1195
Enregistré le: Jeu 28 Juil 2011 14:41
Localisation: Ardennes Hautes Fagnes


Re: Visites nocturnes éprouvantes ...

Messagepar bartabac » Lun 13 Mai 2013 03:25

C'est vrai qu'on sent ici un "formatage" de l'histoire qu'on trouve rarement dans le récit d'un fait réel. Trop de petits détails, dont le souvenir réel est plus qu'improbable, tuent la véracité de récit.

Ceci dit, tout cela est très (trop ?) bien écrit et plaisant à lire.
Juste un petit peu trop d'effet de suspense à la fin de chaque post.

Mais continue tout de même, Dracula, c'est agréable à lire ! ( pour l'instant ?)
bartabac
Enquêteur confirmé
 
Messages: 284
Enregistré le: Mer 16 Sep 2009 02:38


Re: Visites nocturnes éprouvantes ...

Messagepar DRACULA » Jeu 16 Mai 2013 12:53

8-)

Episode 5

Par ce froid jeudi de fin d'après-midi de décembre , maman avait proposé d'allumer la cheminée dans le salon .

Cette cheminée restait , la plupart du temps éteinte . Très belle décoration pour un salon meublé de façon très "rustique" , cette cheminée ne fonctionnait qu'en complément de chauffage . Tout particulièrement lorsque nous avions des invités ou encore de la famille qui venait à la maison . Elle était du plus bel effet et j'adorais y voir brûler les bûches de bois de hêtre dans ces craquements si caractéristiques . Pour la première fois de l'hiver , maman voulait la faire fonctionner . Un "test" qui nous mettait à la fête .

A cet effet , ma mère m'avait demandé si je voulais bien descendre à la cave afin de charger la corbeille à bois . Je m'emparais de la corbeille en rotin , posée entre le porte-tisonniers et le montant de la cheminée . Avec mon petit frère nous étions tout heureux de pouvoir participer à cette première flambée . Nous nous précipitâmes dans l'escalier descendant à la cave . Là , nous nous dirigeâmes vers la pile de petit bois , derrière la chaudière . Il faisait déjà nuit et maman , en haut de l'escalier , nous demandait de ne pas en ramener de trop . Seule l'ampoule du plafond de la cave diffusait une faible lumière .

Mon petit frère remonta le premier avec une poignée de petit bois , tout heureux de rendre service . Moi , je déposais , au fond du panier , des toutes petites bûchettes que je choisissais avec soin . Absorbé par cette activité ludique , je me concentrais sur ce travail amusant .

Soudain , provenant de la vieille armoire , au fond du local de la chaudière , là où maman conservait des choses aussi diverses qu'une paire de bottes en caoutchouc , des manches de rechange pour des balais , des boîtes en fer , un grondement sourd se fit entendre . En même temps , il y eut un souffle glacial . J'eu immédiatement la chair de poule . Cette impression pénible de ne pas être seul .

Il y eut comme un fracas à l'intérieur du vieux meuble . Comme si une pile d'assiettes s'effondrait , tombant d'une étagère . Sans demander mon reste , avec le petit bois que j'avais déjà , je remontais à toute vitesse , volant littéralement au-dessus des marches de l'escalier . J'arrivais haletant dans le salon . Maman me regarda en me demandant ce qui se passait . Je fis un sourire forcé et je déposais ma corbeille avec le petit bois . Enfant plutôt mutique , âgé d'une dizaine d'années , je ne trouvais ni les mots , ni le courage de révéler ce qui se passait parfois autour de moi . Là encore , je me contentais de ne rien dire , prétextant simplement l'impatience de voir ce premier feu de l'hiver dans la cheminée .

Maman , revenant de la descente de la cave me demanda encore pourquoi , malgré ses demandes répétées , je n'avais pas éteint la lumière de l'escalier .

Le lendemain , entre midi et deux , je descendais à la cave avec mon petit frère . Il faisait bien clair et nous étions en plein jour . J'ouvrais la vieille armoire . Tout y semblait dans le parfait ordonnancement dont ma mère était coutumière .
Une fois de plus , donc , profitant d'un moment de solitude , cette entité était venue se manifester à mes sens . Je la détestais pour ces lâchetés . Pourquoi toujours moi ? Lorsque je n'y pensais pas ? Lorsque j'étais seul ? Pourquoi faire peur à un enfant sans défense ?

Le mois de décembre se passa sans autres manifestations jusqu'au lendemain de Noël , où ...

8-)

Image

8-)
______________________________________________________________________________________________
Modifié en dernier par DRACULA le Jeu 16 Mai 2013 21:42, modifié 1 fois.
Je poste mes textes sur les forums de mon choix et sous le pseudo de mon choix, car tel est mon bon plaisir.
Tous droits réservés - © - Depuis mon Blog -
Avatar de l’utilisateur
DRACULA
Curieux
 
Messages: 33
Enregistré le: Mar 15 Fév 2011 12:17
Localisation: Dans mon Manoir


Re: Visites nocturnes éprouvantes ...

Messagepar KGB » Jeu 16 Mai 2013 14:23

DRACULA a écrit:8-) Par ce froid jeudi de fin d'après-midi de décembre , maman avait proposé d'allumer la cheminée dans le salon .

Cette cheminée restait , la plupart du temps éteinte . Très belle décoration pour un salon meublé de façon très "rustique" , cette cheminée ne fonctionnait qu'en complément de chauffage . Tout particulièrement lorsque nous avions des invités ou encore de la famille qui venait à la maison . Elle était du plus bel effet et j'adorais y voir brûler les bûches de bois de hêtre dans ces craquements si caractéristiques . Pour la première fois de l'hiver , maman voulait la faire fonctionner . Un "test" qui nous mettait à la fête .
:lol: :lol: :lol:
Apprenez à penser par vous-même. Si vous ne le faites pas, d'autres le feront pour vous
KGB
Enquêteur
 
Messages: 141
Enregistré le: Dim 17 Oct 2010 16:41


Re: Visites nocturnes éprouvantes ...

Messagepar lorraine70 » Jeu 16 Mai 2013 14:44

On dirai que c sorti tout droit d un livre :-D
lorraine70
Aspirant
 
Messages: 7
Enregistré le: Mer 15 Mai 2013 17:47

PrécédenteSuivante

Retourner vers Index du forum

Retourner vers Fantôme - Esprit

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité